De l’imperium à la souveraineté

Le concept juridique et politique de souveraineté invite à une exploration étymologique en raison de son ancienneté et de sa complexité. Déjà, Jean Bodin assimilait la souveraineté à la « maiestate » chez les Romains et au « segnora » chez les Italiens du XVIe siècle, dans Les Six Livres de la République. La juste compréhension de la souveraineté [...]

Joseph Barbanègre, la patrie ne se rend pas !

Il ne serait pas déplacé d’introduire Joseph Barbanègre (1772-1830) en reprenant les mots de l’abbé Casteig dans son ouvrage La défense de Huningue en 1815 et le général Barbanègre : « notre modeste travail ne serait pas sans utilité, s’il contribuait, pour une faible part, à tirer le siège de Huningue et le général Barbanègre du [...]

Philippe Le Bel, le roi de fer

C’est sous le règne de Philippe IV, dit Le Bel (1285-1314), que naît l’idée d’indépendance nationale, dont découlent, en toute logique, les prémisses de la souveraineté. La politique menée par le monarque est en effet entièrement vouée à l’indépendance du Royaume, aussi bien vis-à-vis des prétentions impériales que pontificales. En premier lieu, Philippe Le Bel [...]

Autour de la souveraineté

« Il est notoire et bien connu de tous et partout que, depuis l'époque du Christ, le royaume de France n'a jamais eu d'autre roi que le sien propre, placé directement au-dessous de Jésus Christ, roi des rois..., et qu'il n'a jamais reconnu aucun supérieur, quel que fût l'empereur régnant. [...] Car, avec l'aide de [...]